Le territoire Québécois fut longtemps reconnu pour sa richesse en bois; c’était une matière abondante, facilement disponible et peu chère. Les différentes essences de bois locales étaient utilisées avec savoir-faire, pour fabriquer une variété d’objets plus ou moins utilitaires allant de l’architecture au mobilier, de la sculpture religieuse aux fameux morceaux de bois que l’on « gosse » inlassablement. Le travail du bois, c’est aussi un ensemble de différents métiers spécialisés : l’ébéniste, le charpentier, le menuisier, etc. Si le bois est plus rare aujourd’hui, les ébénistes actuels ont maintenant accès à des variétés de bois précieux, exotiques, rares, avec lesquels ils confectionnent avec savoir-faire des récipients, des sculptures, du mobilier, des parures corporelles. Ces derniers perpétuent ainsi la tradition d’excellence établie par leurs prédécesseurs.

Bois

© Musée des maîtres et artisans du Québec,  2018 -