Le coq

Au sommet des églises, dans la peinture, la littérature, la sculpture… le coq est partout. En effet, entre deux chants, le coq est porteur de symboles aussi diversifiés que nombreux. Sa constance à chanter tôt le matin a paré le coq des qualités de vigilance et d’obstination. On le retrouve ici en sa qualité de protecteur. On le place en haut d’un bâtiment pour le protéger, ainsi que toute la maisonnée. Ces coqs, de bois et de métal, sont le fait des ferblantiers et ébénistes locaux.

© Musée des maîtres et artisans du Québec,  2018 -