La femme

La notion de territoires habités, au-delà des frontières géographiques établies par les colons, nous rappelle les nomadismes à sa base et le courage de ses phases de peuplement. Les objets présentés dans cette section traduisent la résilience et l’adaptation culturelle aux territoires. Les gens des Premiers Peuples y circulent en usant de tous leurs ingénieux porte-bagages. L’homme et la femme participant chacun à sa manière à la fabrication du matériel nécessaire. Les artéfacts ici rappellent surtout l’égalité des rapports interpersonnels, de la division du travail et même de la vie politique entre les femmes et les hommes autochtones. Plusieurs nations autochtones étant des sociétés matriarcales et/ou matrilinéaires, la femme joue un rôle à part entière dans le groupe, son organisation et la transmission des valeurs.

Utilisé lors des déplacements ou lors des travaux domestiques, l’expression algonquienne "tikinagan" désigne cet ingénieux design magnifiquement décoré de motifs floraux, animaliers ou célestes qu’est le porte-bébé autochtone. L'armature de bois, l'assemblage et le travail de la babiche sont effectués par les hommes. L'enveloppe, de tissus ou de cuir tanné et boucané, est cousue et brodée par les femmes. 

Portes-bébé

Tikinagan

La fabrication des paniers en écorce de cèdre, de bouleaux et de frêne nous fait traverser d’Ouest en Est tout le pays. Les Peuples du saumon sur la Côte-Ouest, le long de l’océan Pacifique, recourent au cèdre tandis que les Mi’gmaqw de l’océan Atlantique ont perfectionné les paniers en frêne. Au Kébeq, les Atikamekw possèdent un savoir-faire traditionnel lié au Nikastinan, leur territoire, qui fait le renom de leurs objets en wikawamotekaniwon (écorce de bouleaux). 

Les paniers

d'écorce

Les sculptures des Inuits du Nunavik fascinent. Utilisant la pierre, l’ivoire des morses, les bois de caribou ou les os de baleine, les artistes créent des sanannguagaq (ᓴᓇᙳᐊᒐᖅ), de superbes sculptures relatant leur cosmogonie, l’univers chamanique et leurs récits mythologiques.  Les petites sculptures assemblées ici reflètent la vie quotidienne des femmes certaines transportant leur bébé sur le dos.

Sculptures Innuit

Sanannguagaq

© Musée des maîtres et artisans du Québec,  2018 -